Un réseau en mouvement… Un moyen commun…
Où chacun reste responsable de son projet !

C’est 3 centres liés à l’ART, au BIEN-ÊTRE et à la COMMUNICATION

Un centre de création

Le jeu est une activité libre, gratuite, fictive, limitée dans le temps et l’espace, et génératrice de relations.

Un centre transformation et d’orientation

Prendre le temps de construire votre vision et de développer les ressources qui vous permettront d’avoir foi dans votre projet de vie.

Un centre de formation

Jouer de la musique
Se connaître pour évoluer

Qui suis-je ?

Géraldine Cambourian

Animatrice du collectif « Co-errance », chanteuse, auteure-compositeur-interprète, psychologue, hypnothérapeute, formatrice. Accélératrice de la mise en relation. Accompagnatrice de projets.
Je crois en la capacité de chaque être humain de grandir, d’évoluer et de s’épanouir.
Je me mets à votre service pour vous permettre d’accéder à un espace cré-actif.

Le concept

La co-errance, c’est d’abord pour dire que la recherche de cohérence est aussi, et peut-être surtout, une aventure collective. Avec les autres, en coopérant, je peux gagner en cohérence. Seul, cette recherche de cohérence est un abîme.

La co-errance, c’est aussi pour dire que mes incertitudes, mes doutes, mes difficultés, mes impossibilités, toutes mes errances, je peux les mettre en partage. Et dans la coopération, je prends le chemin pour les apprécier, voire les dépasser, mais surtout les assumer.

La co-errance, c’est aussi pour dire que je préfère multiplier les imparfaits que d’être à la recherche d’une solution miracle, que je préfère mes errements assumés à leurs égarements consommés.

La co-errance, c’est donc finalement un autre rapport au savoir qui laisse la place pour l’humain, pour son émancipation, individuelle et collective. C’est une conception des savoirs qui défait les hiérarchies. La co-errance, c’est la science par l’Homme, plutôt qu’une science de l’Homme.
(Léo Coutellec, le 15 octobre 2012)

J’aime

^

Quand les choses convergent

^

Chanter à plusieurs voix

^

Rencontrer de nouvelles personnes

^

Découvrir le meilleur de chacun

^

Marcher dans l'herbe les pieds nus

^

Jouer à des jeux de société

^

Permettre à chacun de trouver sa place

^

Apporter ma petite contribution au respect de notre planète

Je n’aime pas

^

Les choux de Bruxelles (quoique bien cuisinés ça passe !), le réglisse et l'anis

^

Me réveiller avec un réveil

^

Avoir la sensation de perdre mon temps

^

Les problèmes sans solution

^

La manipulation

^

Le mensonge

^

L’incohérence

^

L'injustice

Si j’étais un film, je serais la Belle verte de Colline Serreau
Si j’étais un livre, je serais l’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera

Si j’étais un animal, je serais un félin
Si j’étais un bruit, je serais le silence

C’est ma tournée

Concert Itinérant à Vélo

21 km / jour pendant 21 jours
Départ le 21 juin 2018